Le Petit Choeur Palpitant de Montjavoult

Présentation du Choeur:

 

Tout a commencé à la rentrée 2000, sur une idée toute bête de Pascale Bourlion et de Sylvie Loquet.

Elles voulaient simplement, ayant leurs enfants scolarisés à l’école primaire, rassembler des parents d’élèves et leurs énergies au spectacle d’école de fin d’année.

L’idée d’une chorale a émergé tout simplement à ce moment là.

Nous étions donc au départ une dizaine de parents. Nous ne nous connaissions pas forcément, Nous n’avions ni les mêmes goûts musicaux, nous n’habitions pas forcément le même village mais nous tendions vers un seul but : celui de se faire plaisir en s’amusant et en amusant nos enfants.

Voilà donc, comment sur une idée généreuse (mais les chanteurs ne sont-ils pas des êtres généreux ?) est né le petit chœur.

La seule chose que nous voulions c’était reprendre des chansons du répertoire français afin que tout le monde, même ceux qui n’avaient pas suivi les répétitions, puisse chanter.

Mais cela n’est pas si simple de chanter ensemble… et nous n’avions aucune d’idée de la manière de commencer et des difficultés que nous allions rencontrer. Quelle est ma voix : aigue, grave … ? Quel morceau choisir ?… et puis, surtout le pire, en vérité, c’est que nous n’avions aucune connaissance musicale particulière et que nous ne savions pas du tout comment chanter… en chœur… Exercice très délicat s’il en est en vérité !

Mais…Ouf ! L’une d’entre nous, Isabelle de Boury, a eu la bonne idée, pour que nous en sortions, d’aller chercher Laura Catry afin qu’elle devienne la chef de notre chœur et qu’elle dirige ses battements de manière à ce que nos cœurs puissent palpiter ensemble.

Nous avons commencé par répéter à Boury en Vexin dans la classe de maternelle et nous avons donné notre « premier » spectacle avec nos enfants sur la scène de la salle des fêtes de Boury. L’année suivante nous partageâmes avec les enfants le canon de Jean-Jacques Goldman « Souviens-toi » sur les marches de l’église de Montjavoult et à nouveau dans la salle des fêtes de Boury (quelle épreuve !)… C’était bien… les enfants, les parents, les grands-parents, les amis, tout cela s’est mélangé joyeusement et au final tout le monde était ravi !

Et puis, nous aussi, les parents cela nous avait réunis, rapprochés et nous n’avions aucunement envie d’arrêter ces réunions hebdomadaires qui rythmaient notre vie au sein de notre campagne, cette énergie, justement, on ne voulait pas la laisser sur les bancs de l’école et nous avons pris la décision de continuer cette expérience chantée.

L’année qui a suivi, nous avons pu nous réunir à Montjavoult dans la salle périscolaire… La chorale s’est ouverte à tous, pas seulement aux parents d’élèves…

Le bouche à oreilles villageois nous a permis de doubler notre effectif à la rentrée suivante, et de tripler l’effectif masculin : de un la première année, il est passé à 3 ! Enfin des basses pour de bonnes bases ! Nous n’avions pas détruit toute la patience de notre chef et Laura a continué à maintenir la cohésion du groupe et a ouvert nos oreilles et nos cœurs à d’autres répertoires : classique, jazz, musiques du monde etc…

Nous avons été invités à l’extérieur… pour toutes sortes de manifestations alentours : pour le Téléthon, lors de l’exposition des jArtdins de Montagny, rencontre chantée avec la chorale de Reilly etc…

L’arrivée de Nicolas Dumas, facteur de pianos et jazzman émérite, a contribué a développé une énergie musicale plus intense encore en nous accompagnant dès qu’il le fallait en apportant son amour, sa passion de la musique et ses pianos ainsi que son enthousiasme et sa générosité naturels.

En 2006, la chorale des 7 clochers se trouva bien dépourvue quand leur chef, Madame Pouly se retira des affaires musicales de Boubiers pour profiter de sa retraite et d’un repos bien mérité après 30 années de service…

Après le mariage de nos deux chœurs, nous avons commencé à répéter chez notre chef au cœur « grand comm’ça » : Laura. Regroupés tous autour du piano, parmi des œuvres crées au sein même de sa maison : des sculptures de Pascal Catry, des fresques de Dado et d’innombrables œuvres d’artistes…Mais notre chorale avait tellement grossi, la graine du début était devenue arbre fleuri, et il nous fallait un endroit plus grand ! Nous avons été gentiment invité par l’association ACAM, Association Culturelle et Artistique de Montagny et la mairie de Montagny nous ont accueillis dans la salle des fête de leur village; et depuis Mai 2008 nous répétons tous les mardis soirs à 20H45 à la salle périscolaire de Montjavoult.

 

Ce petit chœur a grandi, grossi… Dans la joie et la bonne humeur… L’amitié qui a pris sa place naturelle entre les membres a permis de créer des rencontres, des dîners, des échanges, des goûters, des spectacles etc… De nombreux liens se sont tissés, des liens d’entre aide, des liens d’échanges pour la vie de Montjavoult, des villages alentours et de leurs habitants…

 

Et, notre vrai plaisir de présenter tout le travail effectué, notre vrai moment à nous, celui qui nous appartient vraiment, celui dans lequel nous nous sentons encore mieux, c’est lorsque nous chantons dans notre étrange église au clocher rond ou sur notre place au soleil… C’est quand nous nous laissons aller, entourés par nos amis et nos voisins… C’est quand le petit cœur bat au sein de son village, de ses pierres et de ses champs… sur le Mont Jupiter…

C’est quand nous chantons pour Musicavoult !

Mais ensemble, où que nous soyons, nous sommes contents et nous transportons notre enthousiasme et notre joie de vivre partout. Parce que une seule chose est vraie Messieurs, Mesdames, le bonheur est bien de vivre dans le pré… !

 

Sylvie Locquet-Gestin

Ecrivain Public à Montjavoult

 

 

Lettre de Sylvie Locquet au Petit Choeur, Mai 2008

 

Madame le Chef de Chœur, Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs chanteuses et chanteurs.

 

J’étais à Montagny lors de l’exposition des jARTdins et ne voulais surtout pas manquer le rendez-vous que vous nous aviez donné au sein de l’église… Je me suis tellement dépêchée que je n’ai pas déjeuné… mais cela ne m’a pas empêché d’arriver en retard. Je suis incorrigible : mais, il ne faut pas m’en vouloir, c’est la faute du temps qui passe toujours trop vite !

 

Toujours est-il, que je mettais à profit les intermèdes racontés entre les morceaux pour m’approcher plus prês de vous. L’église était pleine vous savez… à l’entrée, les gens se tenaient debout serrés, ils entendaient tout mais ne voyaient rien mais vraisemblablement, mieux élevés que moi, n’osaient pas s’approcher.

 

Mais je m’égare dans mes bavardages… En fait ce que je voulais vous dire… c’est que j’ai passé un moment fabuleux, j’ai ri, j’ai fredonné, j’ai souri, j’ai frappé dans mes mains (silencieusement !), j’ai voyagé…. Et oui ! Mesdames et messieurs, vos chants m’ont fait voyager ! Mes poils se sont même hérissés en Russie… et, ce n’était pas le froid…

 

Voilà, vous nous avait fait passer un moment très agréable… la variété des morceaux n’y est pas étrangère. Je salue tout le travail qui a été fait, l’énergie de Laura, vos sourires et votre bonne humeur. Au fait, saviez-vous que vous dansez quand vous chantez ?

 

BRAVO et au plaisir de vous entendre bientôt…

 

Je vous embrasse fort Laura, toutes et tous….

 

Sylvie de Montjavoult

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (3)

1. bonheurdanslepre (site web) 10/04/2013

Bonjour,
C'est avec un sentiment de honte et de culpabilité que je vous réponds maintenant , plus d'un an après l'arrivée de votre commentaire concernant notre chère chorale.
Si vous voulez encore de nous, je voudrais vous parler au téléphone , serait-il possible ?

Cordialement,
Noel Coogan - 0643868342
responsable de la communication au sein de l'association "Le Bonheur dans le Pré", Montjavoult, Oise

2. Sylvie DANSET 28/03/2012

Ayant chanté une bonne vingtaine d' année dans une chorale "A coeur Joie" j' aimerais bien découvrir votre petit groupe de choeur !
Puis-je aller vous écouter un mardi soir ?
Amicalement.
Sylvie.

3. Sylvie DANSET 28/03/2012

Ayant chanté une bonne vingtaine d' année dans une chorale "A coeur Joie" j' aimerais bien découvrir votre petit groupe de choeur !
Puis-je aller vous écouter un mardi soir ?
Amicalement.
Sylvie.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×